Négociation salariale de branches : gare au risque de déclassement

08/07/2022

 

Le ministre du travail a réuni hier les partenaires sociaux lors d’un comité de suivi de la négociation salariale de branches. L’occasion pour la CFE-CGC de réaffirmer son attachement à la négociation des minima des grilles salariales et à la préservation des éventails de rémunération, facteur d’attractivité.

Alors que les documents étudiés en séance démontraient (toutes branches confondues) un resserrement de l’éventail total moyen des salaires passant de 2,95 en 2020 à 2,91 en 2021, la CFE-CGC a rappelé l’importance de mettre en œuvre un pacte de ... lire la suite

 

Source : CFE-CGC