La Défenseuse des droits et l'OIT épinglent à nouveau les discriminations au travail

02/12/2020


Un baromètre sur la perception des discriminations dans l'emploi publié ce mardi souligne leurs répercussions sur les parcours professionnel et personnel. L’origine ou la couleur de peau et l’état de santé ou le handicap restent les critères les plus discriminants.

L’enquête annuelle sur les discriminations dans l’emploi menée par le Défenseuse des droits et l’Organisation internationale du travail (OIT), publiée ce mardi, révèle qu’en 2020 41% des personnes actives en France ont déclaré avoir été victimes d’au moins un propos ou comportement sexiste, homophobe, raciste, lié à l’état de santé, au handicap ou encore à la religion dans le cadre de leur travail. Près d’un quart des actifs interrogés affirme avoir été victime de discrimination ou de harcèlement discriminatoire dans l’emploi. Un taux très élevé, malgré ... lire l'intégralité de l'article sur liberation.fr

 

 

Source : LIBERATION