Fichage de l'opinion politique et syndicale : attention danger !

01/02/2021


La CFE-CGC condamne avec force l’élargissement par décrets de la collecte de données des fichiers visant à prévenir les atteintes à la sécurité publique (les fichiers PASP, GIPASP et EASP). Désormais, les citoyens susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique ou la sûreté de l’État pourront être fichés au regard de leur « appartenance » syndicale, « opinions » politiques, ou encore « convictions » philosophiques ou religieuses, alors qu’auparavant ce fichage ne faisait référence qu’à la notion « d’activités ».

Une différence de taille et passée en quasi-catimini, puisque l’éclairage de la CNIL ... lire l'intégralité du texte

 

Source : Confédération CFE-CGC