Télétravail : des entreprises encore prudentes voire réticentes

28/01/2022

 

Une étude de l’Agence pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) passe au peigne fin une cinquantaine d’accords télétravail signés en 2020, livrant plusieurs enseignements instructifs.

Mesure de prévention face au Covid-19, la généralisation du télétravail depuis le début de la crise sanitaire s’est traduite par un intérêt plus poussé des entreprises pour cette forme de travail. En attestent les quelques 1 000 accords télétravail (ou avenants à un accord préexistant) déposés entre janvier et novembre 2020 sur la base de données « D@ccord » gérée par le ministère du Travail.

DES ENTREPRISES ENCORE TIMIDES FACE AU DISPOSITIF

Fin 2021, l’Agence pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) a publié une étude (consultable ici) retraçant l’analyse approfondie d’une cinquantaine de ces accords. Il en ressort notamment que, bien que cette forme d’organisation du travail se soit largement développée, beaucoup d’entreprises restent encore prudentes voire réticentes dans sa mise en œuvre concrète.

En effet, le classement des textes en quatre grandes catégories révèle une ... lire la suite

 

Source : CFE-CGC