« Sur le paritarisme, des propositions fortes de la CFE-CGC »

28/03/2022


Les partenaires sociaux ont engagé, le 5 janvier 2022, une négociation sur la modernisation du paritarisme de gestion et de négociation. Gilles Lécuelle, secrétaire national au dialogue social, en détaille les enjeux.

Comment se déroule ce grand rendez-vous paritaire du début 2022 ?

La volonté de recadrer le sens et les objectifs du paritarisme est née de discussions entre les organisations représentatives syndicales et patronales au deuxième semestre 2021. Nous nous sommes mis d’accord sur le fait de négocier un certain nombre de sujets. En premier lieu, comment améliorer le relationnel entre le monde politique et le monde social, dont on a constaté ces dernières années qu’il ne fonctionnait pas bien. Autrement dit, comment mettre enfin en application la loi de modernisation du dialogue social de janvier 2007, dite loi Larcher.

Deuxièmement, comment améliorer le paritarisme de gestion dont le fonctionnement est régi par l’accord national interprofessionnel (ANI) du 17 février 2012, que la CFE-CGC n’avait pas signé. L’état des lieux a montré que ... lire la suite

 

Source : CFE-CGC