Lanceurs d’alerte : ce qui change au 1er septembre

01/09/2022

 

Une nouvelle donne légale renforce les droits des lanceurs d’alerte. La CFE-CGC, qui estime que la lutte contre la corruption passe par une protection effective de ces derniers, salue cette évolution.

Depuis la loi dite Sapin 2 adoptée en 2016, les lanceurs d’alerte disposent d’un statut juridique en France ainsi que d’une protection contre les représailles. Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent en outre mettre en place une procédure interne permettant de ... lire la suite

 


Source : CFE-CGC